Notre travail

Les meubles en placages et en marqueterie

La restauration des meubles anciens du XVIIème siècle au début du XIXème siècle.

Les différents meubles

  • Cabinet de voyage
  • Bureau
  • Mazarin
  • Siège retour d’Égypte
  •  Régulateur de parquet
  • Cartel
  • Commode
  • Secrétaire…

La restauration

LA CONNAISSANCE DES BOIS DE PLACAGE

La restauration des meubles anciens en placage et en marqueterie implique une parfaite connaissance des diverses essences : bois de rose, violette, citronnier, amarante, amourette, acajou (plusieurs essences différentes d’acajou), ébène…

LE TRAVAIL DU PLACAGE

Le frisage, soit la réalisation de dessins géométriques en utilisant le fil du bois.

LA DÉPOSE DU PLACAGE ANCIEN

La repose à la colle chaude, après réparation du support souvent fendu, au marteau ou grâce à des serres-joints, selon l’ampleur de la restauration.

La marqueterie

LA CONNAISSANCE DES BOIS DE PLACAGE

La restauration d’une marqueterie est fonction de plusieurs contraintes:

  • le type de meuble, provincial ou parisien
  • Le style du meuble et son époque

Trois méthodes de marqueterie répondent alors à ces impératifs tout en utilisant à chaque fois le même outil, soit la scie de marqueteur.

3 métodes de marquetterie:

L’incrustation

Il s’agit en fait de la première méthode utilisée pour décorer les meubles au début du XVIIème siècle et les meubles provinciaux plus tardifs de la dynastie des Hache à Grenoble.

LA DÉCOUPE PAR MORCEAUX

La restauration selon cette méthode s’applique le plus souvent aux meubles du XVIIIème siècle. Il est impératif de reprendre de façon précise l’empreinte de la marqueterie manquante (fleur, feuille, animaux, instrument de musique,…)

LA DÉCOUPE EN SUPERPOSÉ

Utilisée pour les meubles en marqueterie Boulle, c’est la plus difficile car à la complexité et la finesse des dessins s’ajoute la diversité des matériaux: écaille de tortue, cuivre, étain, laiton, ivoire, nacre.